dimanche 28 octobre 2012

La Manufacture de Sèvres & Gustavo Lins : petite visite.



Bonjour à tous !

Encore une fois (décidément ça n'arrête pas !), Diane nous a concocté une petite visite dont elle a le secret... 
Je vous emmène découvrir avec moi les Ateliers de Sèvres, des moules aux biscuits, des biscuits à l'émaillage. Mais pas que ! Depuis plusieurs siècles, des artistes sont accueillis au sein même de la Manufacture, afin d'obtenir un mélange entre leur art et celui de la porcelaine. Et c'est justement l'un d'entre eux que nous allons suivre : Gustavo Lins. Dans un premier temps aujourd'hui, sa robe étant en "chantier" si je puis dire ! Je ne vous en dis pas plus, suivez-moi !







Gustavo crée une robe en porcelaine, mais il est difficile d'expliquer ce que cela donnera, lui-même ne le sait pas réellement... Ce qui est sûr en tout cas, c'est que plusieurs bijoux seront "tirés" de cette robe : en effet pour réaliser une robe entière, il faut plusieurs moules (on découpe la forme en plusieurs morceau pour les ré-assembler ensuite, question de solidité. On peut atteindre une centaine de moule pour un seul objet !!). Et de ces moules, Gustavo en a sélectionné plusieurs pour créer bracelets et colliers, auxquels seront apposés plaques d'or, émaux et lacets... 





Une chose impressionnante avec la porcelaine fine de Sèvres, c'est qu'elle nous trompe terriblement : regardez comme elle imite cette rose... Mais le poids nous prouve qu'elle n'est que minéral !






La pâte est cuite à l'ancienne, dans des fours... à l'ancienne. Une fois allumés, ils sont alimentés au petit bois et murés.





Passons à l'émaillage. Je tiens à dire, bon pas si fière mais un peu quand même, que j'ai fait ma plonge d'assiette, pas aussi bien que l'artisane ci-dessous, BUT I DID IT. 






Une fois passée au four, pouf ça brille (je suis fatiguée, j'ai un train à 8h demain, et il est minuit) (oui je poste à retardement) (mais bon je vous aime bien, donc je continue).


On peut évidemment apposer de la couleur, selon différentes techniques vous obtiendrez un effet différent...





Gustavo a moulé la robe en carton que vous avez vu plus haut, et grâce à la particularité et la finesse de la porcelaine de Sèvres, on peut retrouver les nervures du papier... et à la lumière... magie :



Un petit tour par la dorure ne nous fera pas de mal (bouchez vos nez, les fragiles !)






Et sur ce, je vous donne rendez-vous en janvier 2013 pour voir le résultat... Et moi j'ai hâte !

12 commentaires:

aloÿse a dit…

Merci beaucoup Adeline pour cette visite.
Toute ces étapes, ces détails...c'est passionnant.

Lens & anything Else a dit…

Beautiful pictures!!

no. a dit…

oooooh lovable <3

new post on my blog!
www.alicemazzara.blogspot.com

Romantic Tea - by M. a dit…

Cet endroit a l'air magique! C'est vraiment chouette de pouvoir visiter des fabriques! Les pièces sont vraiment belles et la finesse incroyable. Jolies photos ;)

ENK a dit…

I love the pattern on the plate in the last picture!

Through the eyes of Jun a dit…

Sympas merci beaucoup pour cette jolie visite ...
Tu explique les choses très bien :) j'ai hate de voir le resultat .

http://theworldseenbyjun.blogspot.be

Jun

Zhira Vae a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Barcelona Brunettes a dit…

Nice pics :)

x0x0

BarcelonaBrunettes
www.barcelonabrunettes.com

amalie a dit…

that's so awesome! i'm always fascinated by how things like that are made xx

melo a dit…

j'adore ce type de billet, ça aiguise ma curiosité.
Merci pour le partage

Les Caprices de la Baronne a dit…

J'ai adoré ce post !
J'aime découvrir ce travail d'artisan (artisante moi-même). Ces choses si délicates et minutieuses...

J'ai hâte de découvrir la suite !

Kikriket a dit…

C'est beau !